Partager
Actualité

Des insectes et des Hommes : amis ou ennemis ?

  • Culture,
  • Culture scientifique,
  • Rencontre - conférence,
  • Vie de l'université,
© Alexia DeFluff
© Alexia DeFluff
Date(s)

le 8 décembre 2021

De 18h30 à 20h
Entrée libre et gratuite
/!\ Amphi 5 de l'extension du site des Tanneurs /!\

Sur présentation d'un pass sanitaire valide
Lieu(x)
Site Tanneurs

Les moustiques, ces terribles enquiquineurs : impacts sanitaires et histoires invasives

Avec Claudio Lazzari

   
   visionner la conférence   
   

 

 

Ces virus qui nous veulent du bien

Avec Elisabeth Herniou

   
   visionner la conférence   
   

 

Modération : David Giron


Les moustiques, ces terribles enquiquineurs : impacts sanitaires et histoires invasives
Chaque année, lorsque le printemps arrive, les moustiques font leur apparition pour saboter notre pique-nique au bord de l’eau ou un barbecue dans notre jardin. Au-delà de leur caractère fastidieux, ces petits insectes sont considérés comme les animaux les plus mortiers au monde. Des dizaines d’organismes pathogènes ont trouvé chez eux, le véhicule parfait pour se propager en infectant des animaux et des hommes, provocant des maladies mortelles et même dévastatrices. Mais d’où vient cette association moustiques-maladies ? Pourquoi nous piquent-ils ? Comment les moustiques ont impacté l’évolution humaine ? Pourquoi on parle autant du moustique tigre ? Un monde sans moustiques est-il possible ? Devons-nous, au contraire, les aimer ? Nous allons discuter de la face sombre de ces insectes, mais aussi d’aspects fascinants et moins connus de leur biologie, y compris comment ils peuvent nous rendre service.

Claudio Lazzari est professeur à l’université de Tours et à l’université de Buenos Aires (Argentine). Depuis plus de trois décennies, ses activités de recherche se focalisent  sur la compréhension des adaptations de certains insectes et d’autres arthropodes au mode de vie hématophage. Se nourrir du sang d’animaux vertébrés homéothermes demande des adaptations morphologiques, physiologiques et comportementales spécifiques, afin de faire face aux contraintes et risques associés.


Ces virus qui nous veulent du bien
Cette conférence propose d’éclairer le monde des virus sous un prisme positif à travers la découverte des baculovirus. Ces virus qui s’attaquent uniquement aux insectes sont des insecticides naturels utilisables en agriculture biologiques. Mais plus étonnemment, ces virus sont aussi des outils incontournables en biotechnologie et sont à l’origine de solutions vaccinales contre la Covid-19. Pour tordre le cou aux idées reçues et appréhender les virus sous un éclairage moins effrayant, venez découvrir ces trésors de la biodiversité virale !

Elisabeth Herniou est directrice de recherche au CNRS. Formé à la biologie évolutive, elle s’intéresse aux bases génétiques de l’adaptation écologique et de la biodiversité. Elle étudie les virus d’insectes depuis sa thèse et ne cesse de s’émerveiller de leur diversité et des interactions qu’ils peuvent avoir avec leurs hôtes. Au-delà de leur portée fondamentale, ses recherches ont un impact dans la filière industrielle émergente de production des insectes pour l’alimentation en particulier dans le cadre du programme européen ‘Insect Doctors’.

David Giron est Directeur de recherche au CNRS et Directeur de l'Institut de Recherche sur la Biologie de l'Insecte (IRBI). Son approche, résolument intégrative, se situe à l’interface entre écologie fonctionnelle et écologie évolutive. Sa démarche cherche à comprendre les mécanismes adaptatifs impliqués dans les interactions durables entre les insectes et leur environnement biotique que ce soit dans les relations hôtes-parasitoïdes ou plantes-insectes-microorganismes. Il cherche également à évaluer les conséquences physiologiques et comportementales de ces mécanismes proximaux sur les insectes et leurs incidences sur les traits d’histoires de vie et l’évolution des stratégies alimentaires.