Partager
Actualité

La très bouleversante confession de l'homme qui a abattu le plus grand fils de pute que la terre ait porté • Collectif NightShot

  • Culture,
  • Théâtre,
  • Vie de l'université,
© François Berthon
© François Berthon
Date(s)

du 12 octobre 2021 au 13 octobre 2021

Mardi 12 & mercredi 13 octobre
20h30 - Durée : 1h30
À partir de 14 ans


Une rencontre avec l'équipe artistique vous sera proposée à l'issue de la représentation du mardi 12 octobre.

12€ plein tarif, 9€ UTL, 6€ tarifs réduits et étudiants, 4€ PCE
Réservation sur ticketfac.univ-tours.fr
Lieu(x)
Salle Thélème
La très bouleversante confession de l'homme qui a abattu le plus grand fils de pute que la terre ait porté,
ou qui lui a tiré dessus le premier
ou qui lui a tiré dessus le second
ou qui est le premier à l'avoir vu mort
ou qui est celui qui dans l'hélicoptère
s’est assis sur son cadavre
ou qui a tout inventé pour
avoir une histoire à raconter
 
Le 11 septembre 2001, les États-Unis sont frappés par l’attentat terroriste le plus meurtrier de leur histoire. S’en suit dix années de traque pour retrouver le commanditaire. Celle-ci s’achève la nuit du 1er au 2 mai 2011, avec l’Opération Trident de Neptune. 23 hommes d’une unité des forces spéciales américaines effectuent un raid héliporté sur une résidence fortifiée située à Abbottabad, au Pakistan. Leur mission : trouver et abattre l’ennemi public N°1 du monde libre, l’homme désigné comme « le champion du Mal », traqué sans succès depuis près de dix ans. Malgré son déroulement chaotique, la mission est un succès. L’Amérique s’est enfin vengée.
 
À partir de l’interview d’un des membres du commando, publiée en mars 2013 dans le magazine américain "Esquire", Emmanuel Adely publie quelques mois plus tard le roman La très bouleversante confession de l’homme qui a abattu le plus grand fils de pute que la terre ait porté.
 
Par ce récit haletant d’une opération menée par vingt-trois Navy Seals, guerriers des temps modernes surentraînés, gavés dès leur naissance à la pop culture et aux jeux vidéo, dominés par un virilisme exacerbé et des pulsions archaïques de toute puissance, le Collectif NightShot vous raconte la traque de "La Star Numéro Un du Mal" telle que nous autres, occidentaux, sommes incités à la fantasmer, en déployant l’imagerie et les clichés façonnés par une Amérique pervertie par son propre mythe.

Une rencontre avec l'équipe artistique vous sera proposée à l'issue de la représentation du mardi 12 octobre.
 
— La très bouleversante confession de l’homme qui a abattu le plus grand fils de pute que la terre ait porté d’Emmanuel Adely © Editions Inculte 2013. Un spectacle du Collectif NightShot ; mise en scène Clément Bertani et Edouard Bonnet ; avec Clément Bertani, Charlotte Daquet, Brice Carrois, Juliette Chaigneau, Laure Coignard, Julien Testard et Mikaël Teyssié ; collaboration artistique Brice Carrois ; scénographie Gaspard Pinta ; création sonore Antoine Prost ; création lumière Léa Maris ; création vidéo Baptiste Bertrand ; costumes Gwladys Duthil ; régie générale Alexandre Hulak ; recherches dramaturgiques Antoine Lesimple ; décor Centre dramatique national de Tours - Théâtre Olympia, La Charpente (Amboise).
Production : Collectif NightShot
Coproduction : Centre dramatique national de Tours - Théâtre Olympia, Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines - Scène Nationale, Théâtre de Thouars – Scène Conventionnée, Les 3T - Scène Conventionnée de Châtellerault
Soutiens : L’Echalier - La Grange de Saint-Agil, Théâtre du Grand Orme (Feings), Le Monfort théâtre (Paris), La Charpente (Amboise), Service Culturel de l’Université de Tours, Le Volapük (Tours), Théâ tre de Vanves, Ministère de la Culture - DRAC Centre-Val de Loire, Région Centre-Val de Loire, Conseil départemental d’Indre-et-Loire, Ville de Tours / Label Rayons Frais – création + diffusion, la SPEDIDAM, l’ADAMI
Remerciements : Nicolas Comte, Christophe Gaultier, David Geffard, Sabine Moindrot, Julien Phou, Jason Razoux et Mehdi Toutain-Lopez.
Le Collectif NightShot est soutenu par la Ville de Tours.