Partager

Résidence d'artiste

Point fort de sa politique culturelle, l'université accueille depuis maintenant plus d'une dizaine d'année des artistes en résidence. Composantes essentielles de la nécessaire rencontre entre la communauté universitaire et la production des arts vivants, ces résidences d'artistes s'inscrivent dans une dynamique riche de sens pour tous.

  Julia Deck

© Jean-Luc Bertini Pour l'année 2021-2022, l'université de Tours accueille en résidence l'autrice Julia Deck, au sein de l’unité de recherche Pratiques et ressources de l'information et des médiations. Elle y développera un travail de recherche et de création autour des enjeux de la désinformation.
 
D’origine franco-britannique, Julia Deck a publié quatre romans aux éditions de Minuit : Viviane Élisabeth Fauville (2012), Le Triangle d’hiver (2014), Sigma (2017), Propriété privée (2019).

"La fiction fabrique du faux, dit-elle. C’est sa manière et sa raison d’être. Un faux terriblement séduisant, pour lequel on accepte de suspendre son attention critique le temps d’une lecture, d’une représentation théâtrale, d’un récit sonore, d’un film. Mais, à l’inverse de la fausse information, la fiction est un faux qui dit son nom. Elle ne cherche pas à induire en erreur."

Confrontée aux étudiants, aux chercheurs et au grand public, dans le cadre de cette résidence d’artiste 2021-2022, l’écrivaine, qui sait aussi côtoyer le journalisme (elle enseigne le secrétariat de rédaction), propose un regard décalé sur le complotisme et la désinformation. Pour "dézinguer" les délires des complots, pourquoi ne pas déconstruire méthodiquement leurs ressorts narratifs et argumentatifs ? Et lutter ainsi contre eux avec leurs propres armes.
 
© Laure Colmant

Rendez-vous le mercredi 24 novembre à Thélème pour une soirée Les enjeux de la désinformation, thématique au coeur de la résidence d’artiste 2021-22 et de l'unité de recherche Prim.
Cette soirée visera à croiser les regards sur cette circulation de l’information, qui parfois altère notre rapport aux choses et au monde et nous porte à ne plus rien croire ou à nous terrer dans le soupçon. L’écriture, l’imaginaire et la recherche peuvent nous permettre de construire un autre rapport à la désinformation. 


Au deuxième semestre, Julia Deck proposera aux étudiants de l'université un atelier d'écriture L'université des complots, pour à leur tour, fabriquer du faux !
 

Les résidences d'artistes sont soutenues par la DRAC Centre Val-de-Loire. En lien avec l’unité de recherche Pratiques et ressources de l'information et des médiations (Prim).

Les rendez-vous de la résidence